Transports Amoureux.

Paroles & Musique:GAURDON'

 

Ce matin j'ai griffé
Les filles de papier
Qui ornent la cabin' du camion,
Je n'aurai plus d'égard,
Plus un autre regard,
Que pour elle et l'horizon.

C'est une fille qui traverse ma vie
Avec des cargaisons de rèves,
Elle sème en moi des parkings d'oubli
Depuis que j'ai croisé sa voie
Sur la Ci.Bi.

Elle est comme la lumière,
La lueur que l'on guette,
Les rèves en sortie de tunnel.
L'arc en ciel de soudure,
D'acétylène pur,
Qui scelle les amours et les chaînes.

Solitude en veilleuse,
Elle chant' comm' la berceuse,
Comme ronronne le moteur,
Elle se gare en silence,
En bordure d'innocence,
Elle met les pleins phares sur mon coeur.

C'est une fille qui traverse ma vie
Avec des cargaisons de rèves,
Elle sème en moi des parkings d'oubli
Depuis que j'ai croisé sa voie
Sur la Ci.Bi.

Les fuites de la vie,
Les caresses de l'ennui,
La fragilité du bonheur
Déclenche les essuie-glaces,
La buée que l'on chasse
Comme pour mieux conjurer les pleurs.

C'est une fille qui traverse ma vie
Avec des cargaisons de rèves.
Elle sème en moi des parkings d'oubli
Depuis que j'ai croisé sa voie
Sur la Ci.Bi.

 

Lyon 1993